L’agriculture biologique peut aider à réduire la pauvreté en fournissant aux agriculteurs des moyens de subsistance durables

Publié le : 24 mai 20224 mins de lecture

L’agriculture est un domaine important, car elle fournit toutes les matières premières industrielles et alimentaires. De nombreuses organisations internationales investissent énormément dans ce domaine, notamment pour l’agriculture biologique. Leur but est de promouvoir une production suffisante de produits alimentaires sains à la population mondiale. Pour y arriver, il nécessite de renforcer les capacités des agriculteurs en leur offrant des moyens de subsistance durables, pour réduire la pauvreté.

Faciliter l’acquisition des fertilisants biologiques

L’agriculture biologique est un système de culture écologique, qui vise à respecter l’équilibre et le cycle naturel de l’écosystème. Les agriculteurs n’utilisent aucun produit chimique, que ce soit sur le choix des engrais et les pesticides. Ils se servent des fertilisants et des intrants dérivés des substances naturelles, pour assurer la croissance des plantations. De ce fait, il est nécessaire de fournir aux agriculteurs les premières nécessités agricoles de qualité, comme les bio-engrais et les biopesticides, ainsi que les semences. Réduire le prix de ces produits engendre également une limitation des dépenses de ces cultivateurs. Une formation sur les techniques agricoles, notamment le recyclage et le compostage des résidus de la récolte est une alternative intéressante, pour leur fournir des fertilisants naturels gratuits au long terme.

Fournir les équipements nécessaires pour améliorer la production

Les agriculteurs sont les ressources humaines propices au développement de l’agriculture biologique. Offrir une formation de gestion des ressources agricoles, et les nouvelles techniques de plantation bio, sont fortement conseillés pour améliorer les compétences des paysans agriculteurs. Il est aussi nécessaire de leur donner des matériels et des équipements adéquats pour diminuer les travaux agricoles manuels, tout en respectant les principes de base de l’agriculture biologique. D’ailleurs, la mécanisation agricole est indispensable pour accélérer et améliorer la qualité de la productivité agricole. Elle améliore le rendement, pour obtenir plus de bénéfice qui sera nécessaire pour favoriser le niveau de vie de ces agriculteurs.

Favoriser la gestion des ressources agricoles pour maintenir une production durable

L’agriculture biologique mise sur la qualité des produits agricoles, et non sur le rendement, bien que cela a un impact sur l’élévation de prix par rapport aux récoltes conventionnelles. Tout de même, c’est un système avantageux, pour l’environnement et pour la production de produits bénéfiques pour la santé, le bien-être de l’homme, ainsi que de rendre la population active. Ces derniers sont des facteurs favorables au développement d’une région et réduire la pauvreté locale. Par ailleurs, cette technique de culture permet de faire produire la terre au long terme, qui est un atout favorable pour assurer une indépendance alimentaire locale et éviter l’importation alimentaire. En effet, l’agriculture biologique conserve la structure et la qualité de la serre, ainsi que de la nappe phréatique.

Plan du site